La réussite d’un alignement marketing (Part. II)

Comment faire une bon alignement marketing ?  (partie II)

Alors, récapitulons :

1-L’inbound marketing pour mieux structurer votre stratégie marketing

2-L’inbound sales au service de l’alignement commercial

3-Ne vendez pas plus, vendez mieux . 

Ici, on parle de sales intelligence. Ce concept consiste à collecter des données supplémentaires sur les prospects. Faire la différence dans la connaissance client et créer du lien extra-contractuel est fondamental. Pour construire un instrument de prospection B2B, structurez une démarche de prospection directe « outbound prospecting » avec votre modèle d’inbound marketing.

4-La prospection commerciale 

Avec l’avancé constante du digital, l’email, les réseaux sociaux s’intègrent depuis dans les séquences de prospection commerciale et de relances clients. Toutefois, ne vous méprenez pas, il n’y a pas de meilleure technique commerciale pour appréhender un prospect. Ce serait bien arrogant de ma part de proposer un plat cuisiné qui plaise à tous les goûts. En fait, ça dépend à qui on veut vendre. De cette façon, les machines de prospection, les contenus, la visioconférence, les démonstrations en ligne et les CRM deviennent indispensables pour gagner en efficacité et accroître le rendement commercial.

5-Conclusion, restez aligné et sortir du rang

Pour conclure sur le sujet passionnant de l’alignement marketing :

  • Alignez votre stratégie commerciale avec les attentes de vos clients.
  • Alignez le marketing, la communication et la vente pour un objectif commun.
  • Alignez vos compétences internes au profit de la croissance et de la performance.
  • Alignez l’inbound marketing avec l’inbound sales pour un maximum de réussite.
  • Alignez votre parcours d’achat avec votre client idéal.
  • Alignez la qualification de vos prospects avec votre ressources internes.

No Comments