Quand le Web 2 .0 a transformé les clients en amis

Nouveaux modes de fidélisation, nouveaux rapports dans la consommation.

 

Si vous voulez donnez la meilleure expérience au client, faite en sorte que votre compagnie fonctionne déjà efficacement .

Vous vous en doutez, tout passe aujourd’hui par internet et les réseaux sociaux. Les investissements dans les médias sociaux ne fait qu’augmenter.  Il est intéressant, pour les entreprises qui souhaitent retenir leurs clients et intéresser des prospects, d’écouter et d’analyser les conversations des consommateurs sur ces nouveaux médias. En effet, peu d’entreprises savent comment bien écouter les consommateurs. Que faire donc ?

Pour créer un lien durable avec ses clients, la marque doit également susciter une émotion ou un sentiment positif puis entretenir un lien personnalisé avec eux. C’est ce que l’on peut aussi appeler le « Trigger marketing » : une technique qui consiste à transmettre automatiquement un message en fonction du comportement récent d’un internaute, client ou prospect. Le coût de rétention étant inférieur au coût d’acquisition d’un client, être à son écoute demeure donc une priorité.

Pour cela, voici quelques méthodes à prendre en compte :

Le serment du Web 2.0 est d’ouvrir une ère nouvelle où les utilisateurs sont à la fois les contributeurs et les bénéficiaires.
Si les internautes sont effectivement de plus en plus à l’affût de la moindre information sur le Web, ce dernier , en plus d’un outil consultatif, devint aussi contributif. Les commentaires laissés à votre encontre représentent donc un nouvel enjeu majeur auquel vous pourrez répondre par une stratégie de fidélisation optimisée.

Enfin, si le terme de Web 3.0 doit exister un jour, cela ne pourra être qu’en tant qu’une évolution du Web2.0 avec des services encore plus poussés, plus intuitifs.

No Comments