5 indicateurs pour améliorer son site web

  • website analysis

Vous en avez marre que votre site web ne remplisse pas ses objectifs ? Si vous avez essayé d’améliorer beaucoup de points clefs mais que les résultats ne sont au rendez-vous, il est probable que vous analysiez mal vos résultats. Commencez dès maintenant par un tour de table des principaux indicateurs à suivre !

Voici 5 indicateurs clefs :
– Les sources de trafic
– Le taux de rebond
– Le temps par page
– Le parcours client
– Le taux de conversion

Mesurer son trafic (et ses sources)

Bien sûr, il faut du trafic, mais pas à n’importe quel prix. Ce qui compte est de générer des leads – et donc d’acquérir un trafic qualifié. Quelles sont vos sources probables de trafic ?
– Search
– Adwords
– Display
– Réseaux sociaux
– Emailing
– Social Ads
– Les landing pages
– Call-to-actions (CTA) dans votre contenu (eBook, blog, page de Webinar, etc.)
– Si vous en avez, des partenaires
– Autres sources

Assurez vous de tracer chacune de vos sources et de les analyser afin de savoir laquelle vous apporte le plus de trafic qualifié. Prenez en compte qu’une personne provenant d’une de vos landing pages ou de vos emails personnalisés est davantage qualifiée qu’une personne venant d’Adwords ou du search. Pour traquer vos liens :
– Chaque publicité est traquée par la plateforme que vous avez choisi (c’est la beauté du Big Data)
– Utilisez un outil pour chaque lien que vous partagez. Il y en énormément ! Bit.ly est l’un des plus connus.
– Et pour les autres, insérez un code permettant le traçage dans chaque lien à l’intérieur de votre site ou sur votre landing page. Cela vous permettra de voir ce qu’il se passe sur votre site – pas uniquement quelle page a attiré le plus de trafic mais aussi sur le parcours client en ligne.

Suivre son taux de rebond

Les taux de rebond sont généralement assez élevés. Lorsque j’y réfléchis, je dois cliquer sur au moins 15 pages par jour au travail pour ensuite quitter le site immédiatement. Et je suis intransigeante sur mes attentes d’un site web. Si les informations ne sont pas données dans les secondes qui suivent mon arrivée sur un site, je tape tout de suite sur la touche retour. Le design et la « catchiness » ne sont pas si importants… Et cela n’inclut que les sites sur lesquels j’ai eu une chance de trouver ma réponse. Sur combien de sites me suis-je rendu par erreur ou parce qu’il n’était pas totalement précisé que ce n’était pas ce que je cherchais ?

Donc pas d’inquiétude si le taux est élevé ! Vous n’aurez sans doute jamais un taux de rebond à 20%. Il est considéré que le taux moyen se situe entre 45 et 60%. Un marketeur de Rocket Fuel a testé par lui-même et sur 60 sites web, le taux de rebond moyen était de 50%.

Tant que vous n’avoisinez pas les 75%, pas de panique. Cela étant, il y a toujours de la place pour s’améliorer. Si vous êtes à 65% de taux de rebond, vous pouvez viser les 60% en améliorant déjà le placement des informations comme le menu, les descriptions, les liens d’accès aux pages utiles, etc. Si un visiteur n’est pas tombé sur votre site par hasard, le design comptera également un minimum.

Votre but n’est sans doute pas d’uniquement attirer les visiteurs du votre page d’accueil. Le taux de rebond pour ces pages est un élément clef. Une entreprise avait par exemple une page de FAQ qui fonctionnait et cette dernière a été updatée. Résultat : le taux de rebond est monté à 80% et cette page a du être immédiatement retravaillée. Procédez à ce type d’analyse avec chacune de vos pages et assurez-vous que :
– Votre page produit ou service, ou vos pages de catégories soient claires, avec les bons CTA (« s’abonner », « voir nos offres », « vous avez une question ? », etc.)
– Votre page contact est satisfaisante – et ne demande pas trop d’informations
– Votre FAQ apporte les réponses cherchées – pensez notamment à mettre un formulaire à la fin au cas où la personne n’aurait pas eu sa réponse !
– Il est facile de naviguer entre vos pages

La page des prix est un petit peu plus complexe que cela. Le taux de rebond ne peut pas forcément vous donner toutes les informations ; tout d’abord il est probable que les personnes venues sur la page de prix (et seulement la page de prix) soient déjà venues avant sur votre site (auquel cas Visiblee peut vous aider). Mais si cette dernière est claire, avec les informations nécessaires, pas besoin de nécessairement aller ailleurs.
– Est-ce que je ne me suis trompé de page ?
– Est-ce que les prix ne m’ont pas plu ?
– Est-ce que j’effectuais simplement un benchmark préliminaire ?
– Est-ce que je suis satisfait de ces prix et je reviendrai sans doute acheter plus tard ?

Etudier le temps par page

C’est notamment à ce moment-là que le temps passé sur une page devient un indicateur clef. Un autre exemple est un blog : les visiteurs viennent lire un article puis partent. Est-ce que l’article n’était pas ce qu’il cherchait ou est-ce qu’ils l’ont simplement lu avant de partir ? Le temps passé vous permettra de faire la différence (un minimum au moins) entre des visites par erreur et des visites complètes.

Optimiser le parcours client

Il a déjà été mentionné dans l’article mais c’est un élément clef. En plus d’un résultat concret à valoriser, il faut construire l’intégralité de son site web autour de cela. Calculez le nombre de clics dont vous avez besoin pour aller d’un point A à un point B et assurez-vous que chaque étape soit facilement compréhensible et cohérente. Si vous avez une page en particulier que vous souhaitez mettre en avant (abonnement, offre, etc.), assurez-vous qu’elle soit toujours assez facilement accessible.

Augmenter son taux de conversion

5 méthodes pour améliorer le taux de conversion des formulaires et je ne vais donc pas revenir dessus. En analysant les indicateurs évoqués précédemment, vous pourrez savoir quand les personnes quittent la page de votre formulaire. Si ils partent immédiatement, ce n’est pas la même chose que s’ils partent en milieu de parcours (à définir par rapport aux indicateurs de durée) qui suggère que trop d’informations sont demandées, etc.

Bonus : Pensez à vérifier votre part de trafic en provenance du mobile – les chiffres grimpent rapidement, n’oubliez pas d’être responsive !

Si vous souhaitez un diagnostic gratuit de votre site web pour découvrir son potentiel, vous avez juste à cliquer ici :

Diagnostic gratuit

No Comments