Les techniques de base du SEO

Cet article est fait pour vous si :

  • Vous avez un site web (qui marche plus ou moins bien)
  • Vous l’alimentez (plus ou moins) régulièrement
  • Vous voulez vous faire connaître autrement qu’avec la publicité ou les liens Adwords (on a aussi pensé à ça, donc n’hésitez pas à consulter notre guide pour dépenser moins…)
  • Pour vous les résultats Google apparaissent de façon magique parce que Google sait tout

Le SEO, pour Search Engine Optimisation, est le fait d’optimiser son site web sur certains mots-clés afin de se faire remarquer par les robots des moteurs de recherche et d’augmenter son référencement naturel. En fait, c’est tout faire pour apparaître dans les premiers résultats de recherche de Google. Mais tout le monde n’a pas fait d’études spécialisées en SEO ou les moyens de payer un expert en la matière, c’est pourquoi Visiblee vous aide à découvrir les quelques techniques SEO fondamentales.

Prérequis

La première chose à savoir si vous souhaitez améliorer votre référencement naturel (votre position en résultats de recherche), c’est qu’il faut publier du contenu. C’est pourquoi le SEO est souvent inclus dans les stratégies de content marketing.
Le principal est donc d’être actif, mais pas n’importe comment. La sémantique de votre site joue également beaucoup. En tant que professionnel, votre site va naturellement être structuré de façon assez claire – avec par exemple la présentation de vos produits ou services, les pages contact ou FAQ, etc. Vous avez également des catégories « produit A », « produit B » ou pour les blogs « thème A », « thème B », etc. Plus votre schéma de site web est clair, mieux vous serez référencé.

Contenu

Texte

Pour être bien référencé, le contenu produit en version texte doit avoir plusieurs critères :

  • Être logique par rapport à votre site : ne créez pas de fausses pages ou du faux texte qui n’ont rien à voir avec votre sujet
  • Avoir une longueur minimale ; il est en général conseillé d’écrire au moins 300 mots par article/page
  • Être structuré : un titre, des sous-titres, des « sous-sous-titres » au besoin…
  • Être optimisé sur un mot-clé : un mot-clé n’est pas forcément un simple mot, ce peut être une phrase. Par exemple, pour être optimisé sur « techniques de vente », il faut écrire :
    • Un titre comme : « Voici 3 techniques de vente à connaître » puis un sous-titre : « technique de vente n°1 : le face-to-face »
    • Ecrire ce mot dans le texte plusieurs fois
    • Le mettre dans son URL de page : example.com/article/3-techniques-de-vente-a-connaitre

Attention ! Une page = un mot-clé. Ce n’est pas toujours simple, mais il faut faire avec. Si toutes vos pages sont optimisées pour le mot-clé « logiciel mots de passe », vous êtes quasi-assuré d’être pénalisé par Google.

Image

Ici image correspond plutôt à illustration. Le principe d’un bon SEO est basé sur la diversité de contenu : texte, image, infographie, vidéo, GIF… A condition que votre contenu soit pertinent, n’hésitez pas à varier. Au minimum, ajoutez des images et des vidéos à vos textes. Les premières sont « classiques » et les deuxièmes sont également peu à peu devenues incontournables sur le web. Pour l’optimisation, les images sont utiles si vous leur mettez dans la balise méta le mot-clé sur lequel vous vous positionnez.

Lien

Les liens jouent un rôle important dans le SEO. Il en existe deux types :

  • Les liens internes : lorsque vous écrivez des articles, des pages produits, etc. vous pouvez rediriger vers d’autres articles ou produits connexes. C’est utile pour renforcer la structure de votre site
  • Les liens externes :
    • De même que pour les liens internes, sur vos pages, vous pouvez faire référence à des articles ou produits connexes qui renforcent votre référencement et votre « sérieux » – ils montrent aux robots que vous êtes actif et au courant, que vous ne laissez pas votre site à l’abandon
    • Les liens de sites externes (fiables) vers votre site (les « backlinks ») renforcent votre référencement en montrant les mêmes avantages que cités au-dessus. Ce n’est pas toujours facile d’obtenir des liens de sites externes, mais les réseaux sociaux sont déjà un bon point de départ. Notez aussi que si vous travaillez dans la finance, ne demandez pas à votre cousin qui a un site de revues cinématographiques de discrètement mettre un lien vers votre site – il doit toujours y avoir une logique

A éviter

Tout référenceur qui ne respecte pas les règles de Google est considéré comme « Black Hat » et est sanctionnable.
Voici quelques erreurs à ne pas commettre qui pourraient faire que vous passiez de la 1ère à la 14ème page des résultats d’une recherche en étant « puni » par Google.

Sur-optimisation

Comme son nom l’indique, vous optimisez trop vos pages : le mot-clé est cité trop de fois, trop d’images avec le mot-clé en balise meta, vous répétez les mêmes choses… Les robots de Google sont de plus en plus performants pour déceler cette forme de triche.

Duplicate content

Le duplicate content est tout simplement du contenu dupliqué, répété de votre site ou d’ailleurs. Si Google détecte un pourcentage anormalement élevé, vous êtes considéré comme un site peu sérieux et vous serez à terme pénalisé.

Ancres

Les ancres des liens sont les mots sur lesquels ces liens sont mis – et elles ont une importance. Si vous avez un lien sur les mots « salons B2B de fin d’années », vous devriez logiquement rediriger vers un site fournissant des informations là-dessus. Si ce n’est pas le cas, vous êtes incohérent, et donc peu fiable, ce qui vous fait prendre le risque d’être pénalisé.
De plus, vos ancres doivent inciter à cliquer. Vous pouvez mettre des ancres avec « cliquez ici », « en savoir plus », « découvrir », etc. qui ne vous pénaliseront pas mais n’aideront pas au référencement non plus.
Penguin, la mise à jour Google qui concerne le SEO, a été lancée pour mettre un frein au référencement abusif avec des liens, certains sites tentant de sur-optimiser par la création de liens aux ancres similaires sur des pages fictives afin d’améliorer le référencement de la page cible. Même si ce n’est pas votre intention, les robots sont assez sensibles depuis les dernières mises à jour, mieux vaut donc être vigilant.

Voici donc les principaux points à retenir pour les personnes débutant en SEO. Optimiser son site web prend du temps et demande souvent l’aide d’un spécialiste (interne ou externe) lorsque vous êtes par exemple sur des mots très concurrentiels, mais vous pouvez d’ores-et-déjà travailler avec ces quelques guidelines sur votre référencement naturel. Si vous souhaitez vraiment vous lancer dans une stratégie de SEO, je vous conseille de vous abonner au blog de Google qui vous tiendra au courant de toutes les mises à jours qui sont faites (et il y en a beaucoup).

No Comments