Machine learning, futur du marketing automation

  • machine learning

Il y a quelques années, le Big Data faisait beaucoup parler de lui et a depuis transformé le métier de marketer. Aujourd’hui, c’est au tour du machine learning de transformer le marketing, et plus précisément le marketing automation. On vous dit tout sur ce nouveau buzzword.

La technologie d’apprentissage intelligent

A vrai dire, le machine learning n’est pas exactement nouveau. Vous ne le savez peut-être pas, mais c’est déjà utilisé par les aéroports – et bien d’autres – pour la reconnaissance faciale, par Apple pour Siri, par Google pour sa voiture automatique, par Microsoft pour la traduction en temps réel de Skype…
Le machine learning se traduit en français par « l’apprentissage automatique » ; c’est le fait que les machines arrivent à apprendre toutes seules grâce aux données sans être explicitement programmées pour cela. Il existe différents types d’apprentissage dont les 3 principaux sont :

  • L’apprentissage supervisé : on donne aux machines un modèle (« teacher ») duquel elles apprennent. Par exemple dans le domaine de la santé, une machine peut catégoriser le risque des patients en fonction des résultats d’analyse de sang grâce aux modèles définis d’autres résultats desquels elle apprend.
  • L’apprentissage non-supervisé : pour rester dans le domaine de la santé, on peut par exemple faire en sorte qu’une machine apprenne à déduire les causes probables d’une maladie en fonction des autres patients malades. Même si la source de la maladie ne peut pas être certaine, la machine peut apprendre à donner les probabilités et être utilisée par le médecin pour déduire des facteurs de risque.
  • L’apprentissage par renforcement : la machine apprendra grâce à des observations et tests. Par exemple, apprendre à un véhicule à rouler seul. Il n’aura pas de véritable modèle défini mais pourra observer les autres.

L’apprentissage au service du marketing

Pour le marketing, le machine learning va plus loin que la simple utilisation de données pour mieux cibler. Les algorithmes de machine learning peuvent apprendre des réponses des clients ou prospects, par exemple dans les campagnes d’emails marketing, pour savoir quels sujets intéressera qui de façon bien plus détaillée. Et grâce à cet apprentissage, ils peuvent aussi déduire quels sujets intéresseront les personnes visées, comme Amazon prédit le prochain article qui nous plairait en fonction de nos goûts et non des suggestions d’articles liés (grâce au machine learning également). Le géant du e-commerce travaille d’ailleurs actuellement sur de nouvelles formes de prédiction pour continuer d’améliorer ses performances.
Le marketing automation prend donc une toute autre forme et les possibilités sont immenses. Voici quelques utilisations que l’on peut en faire.

La segmentation

Le machine learning est très utile au marketing dans sa segmentation car il permet d’extraire de petits groupes homogènes qui ont des comportements et préférences similaires – tout ce dont un marketer a besoin.

Le ciblage

L’automatisation des envois selon les cibles va encore plus loin avec le machine learning. La technologie permet de cibler au maximum au sein d’un segment et d’intégrer des fonctions qui personnaliseront vraiment vos emails envoyés en fonction de la cible (sexe, profession, niveau de hiérarchie, centres d’intérêt, historique client, etc.)

Les sujets

Cela découle du reste : en fonction des clients, du temps passé, de l’historique client, des comportements, etc. le marketing automation utilisant le machine learning pourra trouver des sujets pointus qui plairont à des groupes de clients ou leads et même prédire les trends et sujets qui séduiront. Le contenu peut donc être beaucoup plus pertinent.

Le churn

En étudiant les raisons du départ de clients passés, le système d’analyse pourra prédire quelles actions ont généré des problèmes et prédire les risques de churn. Ainsi, il permettra d’anticiper les départs des clients grâce à des campagnes préventives réalisées grâce à l’étude de ce qui plait aux clients et les fait rester.

Le lifetime

Les clients ont « une durée de vie ». Le machine learning peut permettre d’étudier ce cycle et prédire la valeur des clients aux différentes étapes de ce dernier. Quoi de mieux pour mesurer le potentiel de ses clients et de son entreprise ?

Les possibilités ne s’arrêtent bien sûr pas là. Aujourd’hui cette technologie permet de déduire et surtout de prédire certaines choses qui vont pouvoir à terme grandement améliorer les résultats des opérations marketing. Dans les années à venir, la liste des bénéfices du machine learning sera grandement allongée, avec des résultats toujours plus pertinents et performants. En attendant, vous pouvez d’ores et déjà vous équiper d’outils comme des CRM qui utilisent cette technologie !

1 Comment

  • Machine learning, futur du marketing automation... 5 novembre 2016 (10 h 23 min)

    […] Il y a quelques années, le Big Data faisait beaucoup parler de lui et a depuis transformé le métier de marketer. Aujourd’hui, c’est au tour du machine learning de transformer le marketing, et plus précisément le marketing automation. On vous dit tout sur ce nouveau buzzword.  […]